FOND degradé ligne 2000px copie.jpg

Thierry Devillers

Fragments d'arrière-boutique / Textes et chansons

voix, piano

Fragments? D'écrivains que j'aime, bien sûr - Tchouang-Tseu, Rimbaud, Schopenhauer, Baudelaire... Textes, donc, et chansons de ma composition, tirant sur le rock, sur le blues, des ballades en français, en anglais, plus quelque reprise (Ferré, par exemple, ou Céline). Quant à l'arrière-boutique, je pense à Michel de Montaigne écrivant dans son essai De la solitude: "Il se faut réserver une arrière-boutique toute nôtre, toute franche, en laquelle nous établissons notre vraie liberté et principale retraite et solitude." 

Dans l'arrière-boutique, vous coupez votre téléphone, vous ouvrez un livre, vous lisez même à voix haute, vous vous mettez au piano, vous improvisez quelques ritournelles, vous allumez une cigarette, vous notez une idée, vous reprenez un verre de vin, vous dites un aphorisme, celui-ci vous fait penser à une chanson, celle-ci vous fait penser à un poème, celui-ci vous emmène vers un accord : réminiscences. Vous menez la guerre de l'otium, de l'oisiveté, contre le negotium, le négoce globalisé. Solitude toute relative, en somme, à l'écoute, ouverte, riche en monde, en gratuité. Voilà, c'est ça, Fragments d'arrière-boutique, une espèce de journal extime, d'autoportrait, si tant est que nos goûts relèvent de l'autobiographie: dis-moi ce que tu aimes, je te dirai qui tu es... Amo, ergo sum: j'aime, donc je suis.

AUTRES SOLOS